La maladie de von Willebrand

Il n’y a pas que les êtres humains qui peuvent être affectés par la maladie de von Willebrand: c’est un trouble qui affecte aussi nos amis les chiens, notamment le caniche.

On qualifie cette maladie de trouble hémorragique. En fait, c’est un élément qui manque dans le sang de certains spécimens canins qui empêche la bonne coagulation du sang. La formation de caillots est essentielle pour permettre aux plaies de se cicatriser et au sang d’arrêter de couler. Malheureusement, les caniches qui sont affectés par ce syndrôme saignent pendant beaucoup plus longtemps.

Le trouble se manifeste généralement par des saignements bénins au niveau du niveau, de la dentition, de l’estomac, parfois même dans les intestins et dans l’urine du caniche. Il faut souvent attendre quelques années avant d’être en mesure de détecter le problème chez l’animal parce que la maladie de von Willebrand est moins perceptible avant l’âge de trois ans.

Comment guérir le caniche atteint?

Il n’y a malheureusement pas de façon de guérir le spécimen. On peut toutefois le soulager de quelques façons.

Certains vétérinaires pourront d’abord proposer un traitement qui permet de réduire les saignements. Le maître peut lui même intervenir lorsqu’il en perçoit un en appliquant une pression prolongée sur la plaie à l’aide d’un bandage stérile. Il faudra toutefois vous retrouver chez le vétérinaire plus souvent pour coudre les plaies plus graves et parfois même en arriver à la transfusion sanguine.

La meilleure façon de contrer la maladie est de faire une sélection vigoureuse lors de l’élevage de la race. Un caniche atteint ne devrait idéalement pas se reproduire afin de ne pas contaminer ses lignées à venir!